Candriam - Hydrogène superstar : la clé d'un monde décarboné ?

19/11/2020 - source :

L'hydrogène attire déjà d'importants flux de « smart money » en provenance d’investisseurs sophistiqués, car les récentes avancées technologiques font de ce gaz un catalyseur potentiel pour fermer la boucle de la production d'énergie renouvelable. Un aspect essentiel de la réalisation des objectifs de l'accord de Paris consistera à utiliser des sources d'énergie neutres en carbone, dont notamment de nouveaux types de carburants et de nouvelles technologies pour le transport routier et l'aviation.

Candriam hydrogenLa Commission européenne travaille sur des propositions qui visent à augmenter par étape la production d'énergie à base d'hydrogène pour la porter à 6 gigawatts (GW) d'ici 2024 et à 40 GW d'ici 2030. Ce dernier chiffre est égal à la capacité maximale de 20 fois le Barrage Hoover aux Etats-Unis1 , ce qui équivaut également à la consommation électrique de près de 20 millions de foyers. Selon la Commission européenne, cela nécessitera des investissements considérables, de l’ordre de 180 à 470 milliards d'euros d’ici 2050.

  Cliquez ICI pour télécharger le PDF complet. 

 

Vincent Compiègne Deputy Global Head of ESG Investments & Research et Arnaud Peythieu ESG Analyst, ESG Investments & Research

dnca sommes nous a la veille d'un changement de cycle ?Pour accéder au site, cliquez ICI.