Feuilleton H2O AM : Natixis IM prêt à lâcher son affilié

06/11/2020 - source :

brunocrastesweb

H2O AM est décidément toujours au cœur de l’actualité ! Natixis a annoncé jeudi 5 novembre 2020 au soir qu’il souhaitait se séparer de la société de gestion. Une information relayée par lesechos.fr et l’agence Reuters.

Trois semaines après la réouverture de ses fonds fermés le 28 août dernier et à peine deux semaines après avoir appris, grâce au quotidien économique De Tidj, que le régulateur belge enquêtait sur d’éventuelles transactions entre H2O Asset Management et Merit Capital portant sur des obligations liées à la société du financier allemand Lars Windhorst, voilà que Natixis déclare vouloir se séparer de H2O AM, société de gestion installée à Londres affiliée à Natixis Investment Managers (qui en détient 50,01 %), laquelle n’est donc plus considérée comme un actif stratégique.

« Des discussions, explique lesechos.fr, ont été engagées entre les deux parties sur une possible cession graduelle de Natixis IM dans H2O AM et sur une reprise ordonnée de la distribution par la société de gestion. »

La filiale cotée en Bourse (– 44 % sur l’année en cours) du groupe BPCE souhaite mettre fin à l’aventure H2O AM, bien que cette entité ait l’an dernier apporté plus de 200 M€ à Natixis (sur un résultat de 1,9 Md€), avec seulement 2,3 % des encours globaux. 

Des résultats sous les attentes

Selon Reuters, Natixis a fait état le 5 novembre 2020 de résultats trimestriels « sous les attentes des analystes » (chute de 90,6 %, à 39 M€ publiés pour des revenus réduits de 16,2 %, à 1 762 M€) et déclaré vouloir effectivement sortir du capital de H2O AM. La rumeur n’était pas infondée.

Natixis, qui a changé de directeur général en août dernier, Nicolas Namias ayant remplacé François Riahi, a aussi annoncé un repositionnement de son activité de dérivés actions pour réduire l’exposition aux risques. Fin 2018, la banque avait essuyé des pertes dans cette activité sur les marchés asiatiques. Au cours du trimestre écoulé, la banque – qui présentera en juin 2021 un nouveau plan stratégique à trois ans – a pris des décisions qui lui permettent de préparer l’avenir.

« Notre objectif, souligne le nouveau directeur général dans un communiqué, est de réinscrire Natixis dans une trajectoire pérenne de création de valeur. Une nouvelle dynamique de croissance est donnée à la gestion d’actifs avec le rapprochement opérationnel entre La Banque Postale AM et Ostrum AM, permettant à Natixis IM de gérer désormais près de 1 100 Md€ d’actifs, et la décision de faire évoluer la relation avec H2O AM ». 

ML